Jours de gloire Jours de gloire

Le site consacré aux jeux d'histoire et aux publications de Frédéric Bey

Actualités

19 septembre 2017


Publication d'un article dans Histoire des Français n°2

  • Les fratries maudites de la royauté capétienne

15 septembre 2017


Publication d'un article dans Prétorien n°44

  • La guerre de Lucullus contre Mithridate (illustré par Serge Baudouard)

29 août 2017


Publication d'un article dans Vae Victis n°135

  • Time of Crisis (GMT Games), Rome n'est pas tombée en un jour

4 août 2017


Publication d'un article dans Guerres & Histoire n°38

  • Les Parthes, insaisissables ennemis de Rome (illustré par Giuseppe Rava)

29 juin 2017


Publication d'un article dans Vae Victis n°134

  • Pericles (GMT Games), les rouages de la cité-état

18 juin 2017


Publication d'un article dans Prétorien n°43

  • La fin de la guerre des guerre des Deux-Roses (illustré par Serge Baudouard et Johnny Shumate)

24 mai 2017


Publication d'un article dans Traditions n°14

  • La victoire inattendue de Steinkerque

23 mai 2017


Sortie du jeu Premières Gloires (Rivoli 1797 - Zürich 1799 - Montebello 1800 - Marengo 1800) (série Jours de Gloire)

Le jeu, disponible en français ou en anglais, comprend :

  • 1 livret de règles, scénarios et notes historiques de 20 pages en couleur
  • 4 batailles et 14 scénarios
  • 4 cartes 41x59 cm
  • 432 pions et marqueurs (prédécoupés)
  • 1 aide de jeu en couleur
  • 10 sachets de rangement

Commande : Vae Victis


28 avril 2017


Publication d'un article dans Vae Victis n°133

  • Clash of Giants Civil War (GMT Games), un seul système pour deux époques ?

15 mars 2017


Publication d'un article dans Prétorien n°42

  • La guerre des Deux-Roses : de Saint-Albans à Towton (illustré par Serge Baudouard)

20 février 2017


Présentation en vidéo du dossier Bouvines du magazine Guerres & Histoire n°35


10 février 2017


Publication d'un article dans Guerres & Histoire n°35

  • Trois clés pour comprendre la victoire de Philippe Auguste à Bouvines (illustré par Christian Jegou et Giuseppe Rava)